Lorsque Robi, notre président, a lancé l’appel du bénévolat aux ninjas, il n’y avait pas de doutes dans son esprit que plusieurs se porteraient volontaires. Après tout, faire une différence pour nos clients, c’est notre mindset de tous les jours. C’était tout naturel pour nous de vouloir faire une différence dans la crise actuelle.

On a commencé par se réunir, à distance t’sais, pour brainstormer. Notre pain quotidien est de créer des logiciels et des apps sur mesure pour nos clients, c’est là-dedans qu’on est doué.

On s’est donc intéressé au bénévolat. Comme plusieurs veulent aider, mais ne savent pas trop comment, notre souhait était de simplifier la vie à tout le monde. LA grande question était : « Comment fournir un meilleur soutien aux personnes qui ne sont pas en mesure de sortir? »

Ha pis, tant qu’à y être, on voulait créer une solution qui serait aussi utile post-COVID.

Le projet initial

Après avoir pensé à toutes sortes d’app grandioses, parfois farfelues, on s’est arrêté sur la solution qui nous semblait la plus pratique : une plateforme Web qui permettrait aux bénévoles et aux personnes dans le besoin d’entrer en contact.

Le but était, en quelque sorte, de créer un match entre l’offre et la demande. Quelque chose entre le Kijiji et le Amigo Express du bénévolat, quoi! On voyait déjà des cartes interactives, la possibilité de faire une rétroaction du service rendu et d’inscrire une personne de notre entourage ayant besoin d’aide… Bref, tout ce qu’il faut pour connecter facilement et efficacement les deux parties.

À nos yeux, c’était l’idée-du-siècle-qui-révolutionnerait-le-bénévolat-à-tout-jamais. On est donc parti à la recherche d’un partenaire qui serait en mesure de nous expliquer davantage les besoins des gens et des organismes communautaires. C’est là que le Centre d’action bénévole de Chicoutimi entre en action.

En discutant avec eux, on s’est rendu compte que notre idée plus-que-géniale avait des lacunes. Entre autres, pour assurer la sécurité des personnes dans le besoin, une validation des candidatures de bénévoles doit être faite. Aussi, on s’est aperçu les organismes près de nous avaient des besoins pressants. On a donc convenu de revoir notre projet initial afin d’aider d’abord et avant tout le Centre d’action bénévole de Chicoutimi.

Le projet retenu : JaiBesoin.ca

Les ninjas impliqués dans le projet ont pour mission de créer une plate-forme de bénévolat : JaiBesoin.ca.  Dans un premier temps, elle remplacera le fichier Excel-avec-beaucoup-trop-de-formules jusqu’alors utilisé par le Centre. Une fausse manœuvre et toutes les données qu’il renferme s’évaporent! Une situation impensable pour nos ninjas. La sécurité des données avant tout!

La plate-forme JaiBesoin.ca aura quatre principales fonctions :

  • Gérer les utilisateurs : Chaque organisme aura un ou plusieurs administrateurs, qui auront le droit de créer de nouveaux utilisateurs responsables de gérer les demandes de bénévolat.
  • Gérer les bénévoles : Les bénévoles seront répertoriés dans la plate-forme. Chacun détiendra un profil comprenant ses informations personnelles, ses disponibilités et ses préférences concernant les tâches.
  • Jumeler les bénévoles avec un organisme communautaire de sa région. Le jumelage entre le bénévole et un organisme se fera directement sur la plate-forme.
  • Permettre aux volontaires de remplir le formulaire d’inscription pour bénévolat.

À ce jour, en incluant l’idéation, une centaine d’heures de bénévolat a été effectuées par nos ninjas-héros. Vous comprendrez que la plateforme demandera plusieurs heures de programmation supplémentaires avant d’être utilisable et à notre goût. On s’est engagé à fournir une solution logiciel au Centre d’aide bénévole de Chicoutimi et on compte bien tenir notre promesse!

Parce qu’être un programmeur-ninja, c’est aussi prendre soin des autres, à notre façon!